L’e-skate : l’évolution ultime du skateboard

e-skate

Les premiers e-skates modernes sont apparus en 2004. Ils se sont démocratisés à partir de 2012. L’idée de motoriser un skateboard remonte toutefois aux années 70, mais à l’époque les modèles commercialisés utilisaient un moteur à essence polluant et bruyant. Les modèles actuels sont électriques, écologiques et plutôt discrets.

Qu’est-ce qui différencie l’e-skate du skateboard ?

La motorisation a une influence sur la façon de contrôler l’appareil, ce qui implique que même pour les personnes pratiquant déjà le skateboard un petit temps d’adaptation pourra être nécessaire. Cependant, avoir déjà fait du skateboard est définitivement un atout pour maîtriser l’e-skate.

Comme pour les skateboards, vous avez le choix entre cruiser ou longboard parmi les e-skates. Les longboards sont caractérisés par une taille plus grande et une meilleure stabilité, tandis que les cruisers quant à eux se montrent plus maniables. Le vocabulaire du skateboard s’applique aussi aux e-skates.

Quels sont les avantages de l’e-skate ?

Les skateboards électrique comptent parmi les modes de transport électriques les plus flexibles, puisqu’ils sont très faciles à transporter et à utiliser même si leur batterie est déchargée.

Quelle est la règlementation en vigueur ?

Les skateboard électriques doivent faire l’objet d’une déclaration. En ce qui concerne leur usage, la loi n’est pas précise. Comme beaucoup d’e-skates sont capables de dépasser 25km/h, ils sont généralement interdits sur la voie publique. En pratique, une tolérance est observée pour les modèles conçus pour ne pas dépasser 25km/h.

Il arrive donc que certains usagers utilisent un e-skate sur les trottoirs et voie piétonne. Il ne faut alors pas dépasser les 6 km/h. Attention toutefois : il s’agit d’une tolérance, et pas d’une législation officielle.

Pourquoi acheter un e-skate ?

L’e-skate est écologique présente un double intérêt : il permet de se déplacer, mais c’est aussi un loisir et un sport extrême très apprécié. Si vous ne souhaitez que vous déplacer, comparez les e-skates aux gyroroues, gyropodes et hoverboards avant de faire votre choix.

En revanche, si vous voulez intégrer la communauté des riders et apprendre des tricks, ou que vous utilisez votre appareil surtout dans un cadre privé, n’hésitez pas à opter pour l’e-skate : la communauté du skateboard est bien établie, et de nombreuses villes disposent d’espaces dédiés à la pratique de ce sport.

Il vous faudra 200€ pour acheter un e-skate d’entrée de gamme. Un modèle plus haut de gamme, ou tout terrain, pourra coûter de 400 à 700€ environ.